Livraison Offerte | Paiement Sécurisé
Une question ? Un conseil ? 04 90 89 13 12

Comment choisir sa perceuse

La perceuse est constituée d'un bloc moteur qui entraîne un mandrin réglable qui reçoit divers types d'embouts tel que les forets, les mèches, les accessoires de ponçage, les brosses...

Couplé au système rotatif, les perceuses sont régulièrement munies d'une position dite « percussion » qui entraine un mécanisme de vibration sur le mandrin.

Ce double mécanisme permet de briser le matériau puis de le retirer. La percussion accroit les compétences et le standing de perçage dans le béton léger, la pierre et autres matériaux durs, en associant la force de rotation à la frappe de l'outil.

Dès la mise en mache du mécanisme de percussion sur la perceuse, on libère l'axe de support du mandrin, qui peut reculer et permettre à 2 crabots d'entrer en contact et de provoquer des vibrations. Lorsque la capacité de percussion est mise en marche, le mandrin se meut donc d'avant en arrière avec une variation de 1 à 2 mm et une cadence.
Avec le mécanisme de percussion, plus le tempo de frappe est haut, plus le rendement et le confort de perçage sont grands. Evaluée à vide (la perceuse n'étant pas en train de percer) son rythme va, dans la plupart du temps de 40 000 à 50 000 coups par minute.

Tandis que le système de frappe est débrayé, on peut utiliser la perceuse pour le travail du bois ou du métal. Pour des bétons durs ou des matériaux durs, il est plus adapter de prendre un marteau perforateur.

Le diamètre de perçage est un calcul significatif de la capacité de la perceuse. Il est fortement lié à la puissance, au couple et à la vitesse maximumde la perceuse.

Puissance

La puissance spécifiée est celle du moteur, elle est exprimée en Watts.

Régulateur de vitesse

Certains appareils sont munis d'un mécanisme électronique qui garde une vitesse constante quel que soit l'effort accompli. Cette constance garantit un résultat précis, propre, sans effort de poussée supplémentaire.

Techniquement, le moteur possède une réserve de puissance dans laquelle il tire lorsque la vitesse chute. L'électronique constate les baisses de régime et régule la quantité de voltage à donner au moteur.

C'est un facteur de commodité en même temps qu'il avantage la qualité du travail !

Fonction réversible

Présent sur pratiquement toutes les perceuses actuelles et, évidemment, sur les perceuses-visseuses sans fil, il autorise, par inversion du sens de rotation du moteur, le dévissage ou le vissage récurrents, le déblocage de vis rouillées ou du foret en cas de blocage accidentel de celui-ci dans le matériau.

Débrayage de sécurité

Si la machine possède un débrayage de sécurité, lors d'un blocage inopportun de la mèche dans le matériau, l'engrenage se sépare du mandrin. La perceuse continue de fonctionner sans emporter l'outil.

Ce dispositif sécurise l'utilisateur contre un couple en retour et épargne le moteur contre tout risque d'échauffement.

Stop de frappe

C'est un mécanisme de débrayage de la percussion ou de la frappe d'un perforateur qui autorise de ne l'engrener qu'au contact du matériau à percer. Cela permet, en l'absence de vibrations, d'adapter convenablement sa machine.

La vitesse maxi

Plus une perceuse jouit d'une vitesse élevée, plus elle permet des tâches dans des matériaux durs et plus elle efficiente pour le dérouillage des métaux et les perçages de petites dimensions.
Plus la perceuse fonctionne rapidement, moins le couple de serrage est affecté.

Mandrin

Il existe essentiellement deux dimensions de mandrins :

  • le mandrin de 10 mm, léger et d'encombrement réduit ; tolère les mèches de 1.5 mm à 10 mm et un grand nombre des appareils complémentaires.
  • le mandrin de 13 mm, permet d'être équipé de la plus large gamme de forêts, à partir de 2 mm (les forêts de tailles supérieures ont une queue n'allant pas au-delà de 13 mm) adaptable à la plupart des outils complémentaires pour perceuses.

Mèches et forêts

Il y a un grand nombre de mèches selon le matériau à percer. Une mèche indique un outil de perçage du bois alors qu'un forêt est réservé au travail du béton et du métal.